La Santé Retrouvée- grâce à l'Homéopathie expliquée et appliquée -------par le Docteur HORVILLER
La Carmagnole Révolution française
http://draft.blogger.com/

L ' OBSERVATOIRE METO.......!

TOUS ENSEMBLE, POUR LA RECUPERATION DE NOS MILLIARDS VOLES , LORS DE L' ERREUR PRIMAIRE D ' UNE DIVISION !!!

vendredi 16 décembre 2016

QUI SE RAPPELLE ENCORE DE LA GRECE DES COLONELS FASCISTES.....?


 
 En 1967, l'armée fait un coup d' État et instaure le "régime des colonels" (les  amis  d'  Hitler  et  Mussolini) . Celui - ci durera jusqu' en 1974. Quelles sont les causes de cette prise du pouvoir des fascistes avec l'appui de la CIA ?
La Grèce subissait un régime de dictature royale et religieuse depuis la défaite des partisans en 1949. Le parti communiste était interdit, les partis "de gauche" sujets à des pressions et des attentats La corruption était généralisée. Les élections étaient truquées. Les urnes étaient remplies avant le vote, et il n' était pas rare de faire voter les morts ! La police veillait au bon déroulement des élections pour voir "si les Grecs votaient bien", c' est - à -dire pour la droite et l' extrême - droite.
Les travailleurs étaient surexploités. Les conditions de vie étaient épouvantables. Les moeurs ancestrales comme le patriarcat, le clientélisme, la vendetta existaient dans les campagnes.
L' assassinat politique était monnaie courante. Le député libéral Lambrakis fut assassiné quelques mois avant la prise du pouvoir par l' armée. Le roi et la cour, le haut clergé orthodoxe soutenaient le système. Ils en étaient les garants !Les U$A possédaient de nombreuses bases militaires pour agresser éventuellement le camp socialiste, les  vrais  ( non  pas  ceux  qui  se  font  passer  comme  tels  en  France  , actuellement !)
Seuls les touristes, les armateurs, les marchands compradores et les industriels tiraient un énorme profit de l' exploitation du peuple grec. Mais les travailleurs et les étudiants manifestaient de plus en plus leur mécontentement. Il y avait des grèves et des émeutes sévèrement réprimées par la police et l' armée  !En 1967, il devait y avoir des élections. Malgré les trucages habituels, ainsi que les pressions de toutes sortes, l' opposition libérale, seule tolérée, risquait de gagner ces élections. Elles n' eurent pas lieu, l' armée et les "colonels" prirent le pouvoir.
Des milliers d' opposants furent arrêtés. D' autres furent purement et simplement abattus. La torture et les mauvais traitements furent généralisés dans les prisons. Des camps de concentration furent construits sur des îles au climat rude. Des centaines de Grecs, intellectuels, cinéastes, musiciens, chanteurs, etc ... prirent le chemin de l' exil.
Les colonels se firent passer pour des nationalistes. Ils disaient vouloir rendre sa dignité au peuple grec en établissant l' ordre et la propreté. Ils disaient vouloir lutter contre la corruption. Ils disaient vouloir construire une économie saine pour et par les Grecs. Tout cela était du mensonge.
La société fut militarisée. les filles et les garçons furent séparés dans les quelques écoles mixtes qui existaient. L'uniforme et le salut au drapeau étaient obligatoires tous les matins. Le portrait du principal colonel, Papadopoulos, était accroché partout. Le phénix devint l' emblème du régime. En  Allemagne , Merkel    pris  la  suite !  Bravo  à  TSIPRAS  pour  son  courage  !

Aucun commentaire:

AU FIL DU TEMPS